agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR anthropologie, sociologie, science politique Portails : www - étudiants - personnels UFR anthropologie, sociologie, science politique

Vous êtes ici : Accueil > Science politique > Masters - Science politique > Master 2 - Science politique > Parcours - Les metiers de la représentation : associations, groupes d'intérêt et syndicats > Parcours - Les metiers de la représentation : associations, groupes d'intérêt et syndicats

Parcours - Les metiers de la représentation : associations, groupes d'intérêt et syndicats

 
Le M2 Métiers de la représentation s'adresse aux étudiants et à toute personne, salariée ou demandeur d'emploi, ayant interrompu ses études, désireuse d'acquérir une qualification, de développer des compétences ou de valoriser une expérience professionnelle.
Pour les démarches de formation continue :
Suivre le lien pour plus d'infromation


CONTACT :

GESTIONNAIRE DE SCOLARITE :

Elizabeth DUIN
Bureau : H318 bât. H 
Accueil : le lundi de 9h30 à 12h00 et de13h30 à 15h30 du mardi au jeudi de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h30 et le vendredi de 9h00 à 12h00 
Téléphone : 04 78 77 43 29 
@ : elizabeth.duin@univ-lyon2.fr


RESPONSABLES PÉDAGOGIQUES :

Sophie BEROUD 
Bureau : H345 
@ : sophie.beroud@univ-lyon2.fr

Camille HAMIDI
Bureau : H345
@ : camille.hamidi@univ-lyon2.fr

Caroline FRAU
Bureau : H343
@ : caroline.frau@univ-lyon2.fr

 

 PRESENTATION du parcours :

Ce parcours est en partie nouveau, mais il se développe à partir d’un parcours de M2 déjà existant, « Syndicalisme et représentation professionnelle ». A partir de 2016, à côté de l’option « Monde du travail et action syndicale », une option « Associations et Acteurs publics » est créée. En 2017, une troisième option consacrée à « Politique et intérêts » est ouverte.

 

  • Option « Mondes du travail et action syndicale »

En tant qu’acteurs centraux des relations professionnelles, les syndicats participent de façon directe ou indirecte à l’élaboration et à la mise en oeuvre de l’action publique. En raison du processus de régionalisation et de transfert de compétences, du développement des procédures de participation, les instances et les lieux appelant à une forme de représentation et d’intervention syndicale se sont multipliés. Les syndicats contribuent à construire une représentation du monde du travail qui est aujourd’hui fragilisé par les multiples formes prises par la précarité, la transformation des entreprises et du management, les effets de la mondialisation : c’est aussi cette capacité à construire des représentations et des solidarités transversales (au niveau national et international) qui est analysée dans les différents cours et séminaires de cette option. Celle-ci souhaite former des étudiant.es susceptibles de trouver des débouchés professionnels dans les instances spécifiques de la démocratie sociale (Conseil économique et social régional, instances paritaires), mais aussi dans le secteur de l’expertise auprès des CHSCT et des CE, auprès des organisations syndicales au niveau régional, national ou européen. Cette option peut également intéresser des étudiant.es désireux de s’orienter vers le journalisme (traitement de l’actualité sociale, presse syndicale).
L’option repose sur des coopérations étroites avec des responsables syndicaux, mais aussi avec des universitaires travaillant dans des centres de recherche liés à des syndicats ou dans des cabinets d’expertise auprès des comités d’entreprise. Le fait que ce parcours ait été ouvert il y a quatre ans sous le nom Syndicalisme et représentation professionnelle permet d’avoir déjà des éléments sur les stages et les débouchés professionnels des anciens étudiant.es.
Contact : Sophie Béroud (sophie.beroud@univ-lyon2.fr)

 

  • Option « Associations et Acteurs publics »

Le secteur associatif compte aujourd'hui environ 1,3 millions d'associations en France. Si c'est un lieu d'engagement, de militantisme et de bénévolat, c'est aussi un secteur créateur d'emploi, à mesure que les associations prennent en charge des pans croissants de l’action publique. Il emploie aujourd'hui 7% environ de la population active, et les emplois ont crû rapidement dans ce secteur depuis les années 1990 (même si cette progression a ralenti depuis 2010). L'emploi associatif peut mener vers différents secteurs d'activité : action caritative et humanitaire ; action sociale (en faveur des handicapés, des familles, des personnes âgées...) ; secteur sanitaire ; défense des droits et des causes ; éducation, formation, insertion ; secteur de la culture, etc. La formation peut également mener vers des emplois dans les collectivités territoriales qui agissent en lien avec le secteur associatif. Ce parcours du Master 2 vise à former des étudiant.es qui auront à la fois des compétences techniques utiles dans le secteur (en droit, communication, gestion, montage de projets, etc.) mais aussi une capacité d'analyse, de mise en perspective et de réflexivité.
Les possibilités de stage peuvent s’appuyer sur l’existence d’un tissu associatif très riche en Rhône-Alpes, et à Lyon en particulier, par exemple dans les domaines de l’humanitaire, de l’action en direction des immigrés et des réfugiés, de l’action sociale et de solidarité, de l’action culturelle, etc.
Contact : Camille Hamidi (camillehamidi@hotmail.com)

 

  • Option "Politique et intérêts"

L’ouverture de ce nouveau parcours permet aux étudiant.es qui le suivent de se former à différentes pratiques de construction et de défense d’un intérêt et à la participation aux processus de décision politique. Il a un double objectif : former aux mode d’action pour agir sur les prises de décisions et comprendre les acteur/trices et les arènes de la décision publique. Une partie des enseignements est consacrée à l'acquisition de connaissances sur les organisations de représentation des intérêts (mondes patronaux et syndicaux, groupes d'intérêt locaux, nationaux et européennes...) et leurs modes d'action (l'expertise, la communication...). Le reste des enseignements permet d'acquérir des compétences spécifiques sur les techniques d'influence et la communication publique. Ils sont composés d'interventions d'acteur/trices professionnels, issus d'institutions publiques, d'associations professionnelles ou d'entreprises privées.
Ce parcours permettra de pourvoir à des postes de chargé.es d'études, chargé.es d'information, rédacteur/trices, responsable de communication, chargé.es de relations publiques, chef/fe de projet, chargé.es de relations institutionnelles, consultant.es, conseiller.es, auditeur.es interne et externe.

Contact : Caroline Frau (caroline.frau@univ-lyon2.fr)


Organisation générale de la formation

Descriptif à télécharger [PDF - 95 Ko]

 

Présentation des enseignements et des intervenant.es

Descriptif à télécharger [PDF - 278 Ko]


Stage des étudiant.es

Descriptif à télécharger [PDF - 119 Ko]

mise à jour le 3 avril 2018


Université Lumière Lyon 2