agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR anthropologie, sociologie, science politique Portails : www - étudiants - personnels UFR anthropologie, sociologie, science politique

Vous êtes ici : Accueil > Sciences de l'Hommes-Anthropologie-Ethnologie > MASTERS - Sciences de l'Hommes-Anthropologie-Ethnologie > Parcours - Mobilités : hommes, temps et espaces > Parcours - Mobilités : hommes, temps et espaces

Parcours - Mobilités : hommes, temps et espaces

 


Plaquette : [PDF - 366 Ko]


Contact :

GESTIONNAIRE DE SCOLARITE :

Sarah BENTALHA
Bureau : H332 bât. H
Accueil : le lundi, mardi, mercredi de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 15h30, le jeudi de 13h30 à 15h30 et le vendredi de 9h00 à 12h00
Téléphone : 04 78 77 44 07
@ : sarah.bentalha@univ-lyon2.fr


RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :

Bianca BOTEA
Bureau H406 bât. H
@ : bianca.botea@univ-lyon 2.fr

Présentation :

Objectifs du parcours :

Ce parcours propose une formation consacrée à l’analyse des situations et des contextes de mobilités, sur le plan de la mobilité des individus, des dispositifs qui la soutienne, des productions différentes qui en résultent (circulations d’objets, d’idées et de normes, de savoir-faire, de compétences, etc.). L’analyse sera portée sur des phénomènes de mobilité variés, soit de nature spatiale (migration/exil, accueil et asile, tourisme, mobilité de travail, déplacements dans la ville, dé/re-logements, mobilité corporelle) soit des mobilités sociales (conversion religieuse, empowerment, reconnaissance et légitimité, trajectoires professionnelles). Dans les deux cas de figure l’accent sera mis sur les changements qu’entrainent ces mobilités 5changements sociaux, politiques, économiques, environnementaux, culturels), sur les formes d’ajustement, les attachements et les routines réinventés, avec les mises à épreuve que génèrent les mobilités. Des notions clés et axes thématiques comme migration, territoire, frontière, changement, attachement, temps et mémoire, habiter, événement, récit de vie, seront au centre du projet pédagogique pour offrir une lecture anthropologique de la mobilité, par le prisme d’une approche située, microsociale et comparative et centrée sur l’analyse des mutations des sociétés contemporaines. Les cours dispensés par des enseignants du département d’anthropologie seront enrichis par des interventions d’acteurs professionnels travaillant dans des secteurs et organismes liés à la thématique de la mobilité.

Compétences acquises via la formation :

  • Capacités de compréhension et d’analyse des situations de mobilité à partir des connaissances théoriques et d’une expérience de terrain ethnographique et de stage professionnel.
  • Compétences d’élaboration et de mise en place d’une enquête de terrain problématisant une étude de cas dans le champ thématique de la mobilité ; compétence de restitution des résultats de cette enquête.
  • Usages des approches méthodologiques qualitatives (ethnographie multi-site, analyse des récits de vie, la méthode des parcours commentés, les cartes mentales, analyse des « lignes de vie », etc.) utilisées dans l’analyse des phénomènes de mobilité.
  • Compétence d’analyse et de problématisation des situations de mobilité à partir des approches croisant l’analyse des pratiques de mobilité des individus ordinaires et l’analyse des dispositifs institutionnels (ou institués) liés à ce champ.
  • Compétences en matière de réponse à des appels d’offre, appels à projets (correspondant à ce domaine thématique et secteur professionnel)
  • Compétences en matière d’élaboration ou de direction de projet, ou compétences de médiation par rapport aux différents aspects conflictuels, controverses liées aux phénomènes de mobilité, ou en lien avec le secteur de valorisation (tourisme, patrimoine, mémoires, secteur artistique, coopération internationale)

Débouchés :

Les étudiants qui suivent cette formation pourront travailler dans différents secteurs professionnels présentés ci-dessous, ou ils peuvent choisir de poursuivre avec un parcours d’étude en Doctorat.

Secteurs de professionnalisation :

  • Secteur des ONG, de l’aide humanitaire, de la coopération internationale
  • Secteur du tourisme, du patrimoine et de la médiation culturelle
  • Secteur du développement : développement local (urbain, rural) ; domaine des discriminations, des inégalités et secteur du développement social ; développement culturel
  • Secteur de l’aménagement, du logement et des transports
  • Secteur du travail et de l’entreprise
  • Secteur de la formation et du conseil
  • Secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche


L’accompagnement des étudiants à la professionnalisation est pensé notamment à travers deux dimensions :

  • Un accompagnement des étudiants durant l’année dans la réalisation de leur enquête de terrain et dans l’expérience de stage auprès d’un organisme.
  • La présence des intervenants professionnels au sein de l’équipe enseignante de cette formation et les connexions avec différentes structures professionnelles via les activités de la formation (enseignements, Rencontre annuelle ou Journée d’étude in situ).

Offre de cours, emploi du temps :

Offre de cours pour 2017-2018 :

Ce parcours se déploie sur deux années.

MASTER 1

La première année de master est commune avec les autres parcours de la mention Anthropologie. Elle se distingue par le séminaire « Anthropologie historique des mobilités », dispensé au premier semestre, par la réalisation d’un mémoire et d’un stage au cours desquels la spécialité est développée.

MASTER 2

Premier semestre
• Module commun à l’ensemble des parcours du master 2 mention Anthropologie. Enseignements :
- Débats actuels de l’anthropologie
- Cultural Differencies and Transnational Processes
- Séminaire de formation à la recherche
- Séminaire transversal

• Module de spécialisation regroupé en deux parties

UE3B1 : Approches de la mobilité avec trois enseignements :

- Mobilités : débats contemporains et approches in situ
- Approche du changement et des attachements
- Mobilités : analyse des pratiques

UE3 B2 : Domaines d’exercice de la mobilité avec quatre enseignements :

- Migrations, territoires, frontières
- Dynamiques urbaines : circulations, habiter, aménagement
- Patrimoine, tourisme, images
- Savoirs participatifs dans les approches du développement (commun avec le Master 2 Socio-anthropologie appliquée au développement local)

• Enseignement complémentaire au choix :
- Mutations-transitions du travail (commun avec le Master Ergonomie)
- Management et évaluation de projet (commun avec le Master 2 ICOM « Communication, humanitaire et solidarité »)

Second semestre

Le second semestre est consacré à la réalisation d’un mémoire et d’un stage de pré- professionnalisation (stage dans des organismes de recherche ou/et dans des structures associatives, publiques, de type entreprise, etc.).

Intervenant.es professsionnel.les :

Enseignements intervenants professionels : [PDF - 328 Ko]


=> Emploi du temps 2017/2018 - parcours 2 : Mobilités : Hommes, temps et espaces : [PDF - 244 Ko]


Evenements, actualités :


[PDF - 407 Ko]




Activités de la formation :

Séminaire du parcours :


Séminaires transversaux :



Documents :

 

 

mise à jour le 15 mai 2017


Université Lumière Lyon 2