Publié le 5 février 2020 Mis à jour le 5 février 2020
le 10 octobre 2019

Le Réseau FRISES (Formation Recherche en Intervention Sociale dans l'Enseignement Supérieur) organise à sa première journée d'étude le jeudi 10 octobre 2019 de 9h à 16h30.

Le jeudi 10 octobre 2019 aura la première journée d'étude du Réseau FRISES, de 9h à 16h30 à la Maison des étudiants de la Métropole, 90 rue de Marseille, Lyon 7ème.

L’institutionnalisation des parcours
Dispositifs, formats, usages dans le travail social

Cette première journée d’étude du réseau FRISES est organisée dans le cadre de la Mention de master Intervention et Développement Social (Universités Lyon 2 et Jean-Monnet/Centre Max Weber, en partenariat avec l’ARFRIPS, le CCAURA, L'Ecole Rockefeller, l’IREIS).

La notion de parcours s’est imposée ces dernières années comme une thématique centrale et un instrument de l’action sanitaire et sociale. Ce qui est en jeu pour les acteurs professionnels, c’est la « continuité » du soin, la « sécurisation » des prises en charge, la prévention des ruptures biographiques, la fluidification des carrières… Dans le cadre de cette journée d’étude, nous proposons d’interroger la notion de parcours dans ses usages, ses formats et ses dispositifs. Nous explorerons trois domaines de l’intervention sociale : la formation, l’insertion professionnelle et l’accompagnement socio-éducatif. Enfin, ce sera l’occasion de mettre en perspective la notion au regard des différentes conceptualisations sociologiques.

Entrée libre sur inscription en remplissant ce formulaire



Programme

9h00 Pot d'accueil

 

9h30 Introduction

Bertrand Ravon, professeur de sociologie, Université Lyon2/Centre Max Weber - Le parcours comme nouvelle catégorie de l’action publique : fluidification vs discontinuité
Pascale Pichon, professeure de sociologie, Université Jean Monnet/Centre Max Weber - Carrière, trajectoire, parcours. Les dynamiques de l’approche biographique
Sandrine Amaré, formatrice-chercheure au CCAURA, Autour du dispositif d'autobiographie raisonnée (titre à définir)
Edith Jaillet, formatrice à l'ARFRIPS - Parcours et récits dans l’activité de formation des éducateurs spécialisés : Focus sur un dispositif à usages multiples
 

Pause 10h50-11h05

Hakim Menasri, doctorant au Centre Max Weber et Djaouidah Séhili (sous réserve), Professeure de sociologie, CEREP, Université de Reims - Le dispositif de la clause d'insertion, une étape de parcours en forme d'impasse
Cédric Verbeck, sociologue, Institut Régional et Européen des métiers de l’Intervention Sociale - De la prise en charge globale du jeune à l’individualisation des parcours : Des usages du parcours à la Protection Judiciaire de la Jeunesse
Echanges avec la salle
 

12h30-14h Pause déjeuner

Béatrice Deries, sociologue, formatrice-chercheure à l’Ecole Rockefeller, associée au Centre Max Weber (Université de Lyon), Réécriture de parcours de jeunes « en errance » et épreuves du devenir. Les enjeux d’une recherche-action en Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Dany Makeieff, formatrice à l'ARFRIPS – Chroniques d’ici et là bas : les récits de vie des jeunes filles MNA

Conclusion : Discussions et ouvertures avec Sylvie Monchatre, Professeure de sociologie, Université Lyon2/Centre Max Weber/ IETL

Informations pratiques

Date(s)

le 10 octobre 2019