agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR anthropologie, sociologie, science politique Portails : www - étudiants - personnels UFR anthropologie, sociologie, science politique

Vous êtes ici : Accueil > Sciences de l'Homme-Anthropologie-Ethnologie > LICE!NCES - Sciences de l'Homme-Anthropologie-Ethnologie > Poursuite d’étude en licence d’anthropologie > Poursuite d’étude en licence d’anthropologie

Poursuite d’étude en licence d’anthropologie

 
L’anthropologie est une discipline transversale qui a, au cours de ces dernières décennies, pris place dans de nombreux domaines des sociétés à travers le monde. Ancrée dans une approche positive de la diversité des cultures et des points de vue, travaillée par l’enquête de terrain et les méthodes de l’ethnographie, l’anthropologie recouvre des savoir-faire particulièrement recherchés dans des projets de développement social, culturel, d’intervention humanitaire, de médiation, d’aménagement du territoire et de protection de la diversité des écosystèmes et des cultures.

L’obtention de la licence permet de candidater à l’entrée en master.

Le département d’anthropologie propose quatre parcours de master

  • Ethnologie des mondes contemporains
  • Mobilités : hommes, temps et espace
  • Nouveaux modes de médiation
  • Cultural Differencies and Transnational Processes (CREOLE)

Les débouchés de la formation en anthropologie ont trait

  • aux métiers de la médiation scientifique, culturelle, interculturelle, interconfessionnelle et opèrent dans les espaces artistiques, urbains, de travail, de l’ingénieur et de la santé, de la nature et de l’environnement.
  • aux métiers de l’enquête et plus spécifiquement aux domaines des études et de la recherche.

Quelques exemples plus précis :

  • Agent.e de développement local et d’aménagement du territoire
  • Anthropologue
  • Chargé.e ou coordonnateur de projets, artistiques et culturels, de politiques sociales, en relations internationales
  • Chargé.e de développement touristique
  • Chargé.e des collections
  • Conservateur/trice du patrimoine
  • Guide-interprète du patrimoine
  • Médiateur/trice dans de nombreux domaines
  • Professionnel.le de la recherche
  • Responsable des activités éducatives muséologiques

De nombreuses conventions avec des universités dans le monde permettent d’effectuer une partie (un semestre, une année) de ces deux années de licence à l’étranger. 

Accords bilatéraux (hors Europe) :

  • Au Brésil à Fortaleza (avec l’Universidade Federal do Ceara – UFC, et l’Universidade Estadual do Ceara – UECE), à Niteroi (avec l’Universidade Federal Fluminense – UFF), à Salvador (avec l’Universidade Federal da Bahia – UFBA), à Belém (avec l’Universidade Federal do Para – UFPA), avec l’Universidade Federal de Rio-de-Janeiro ainsi qu’avec l’ensemble des conventions d’échanges de Lyon2.
  • Au Burkina Faso à Ouagadougou (avec l’Université d’Ouagadougou).
  • Au Canada à Québec City (Université Laval), à Montréal (Université de Montréal) mais aussi avec plusieurs universités en convention d’échange avec Lyon2.
  • Au Chili à Santiago (avec les Universidades de Chile – FAU et FACSO). - En Chine à Wuhan (Université de Wuhan).
  • En Colombie à Popayan (avec l’Universidad del Cauca).
  • En Equateur à Quito (FLACSO).
  • Au Gabon à Libreville (Université Omar Bongo).
  • Au Sénégal à Saint-Louis (Université Gaston Berger).
  • Au Liban à Beyrouth (Université Saint-Joseph).

Accords ERASMUS (Europe) :

  • En l’Allemagne (Universités de Frankfort, Mainz et Jena)
  • En Belgique à Liège (Université de Liège).
  • En Bulgarie à Plovdiv (Plovdivski Universitet 'Paisii Hilendarski') et à Sofia (Nov Bulgarski Universitet).
  • Au Danemark (Université de Copenhague).
  • En Espagne à Alicante (Universidad de Alicante), à Bilbao (Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea), à Granada (Universidad de Granada), à Sevilla (Universidad de Sevilla) et à Tarragona (Universitat Rovira i Virgili).
  • En Hongrie à Pécs (Pécsi Tudományegyetem).
  • En Irlande à Maynooth (National University of Ireland).
  • En Italie à Torino (Università degli Studi di Torino), à Venezia (Università degli Studi 'Ca' Foscari' diVenezia) et à Roma (La Sapienza).
  • En Lituanie à Kaunas (Vytauto Didziojo Universitetas).
  • Au Portugal à Lisbonne, (Instituto Superior de Ciências do Trabalho e da Empresa – ISCTE et Universidade Nova de Lisboa – UNL).
  • En Roumanie à Bucuresti (Scoala Nationala de Studii Politice si Administrative din Bucuresti), à Cluj-Napoca (Universitatea 'Babes-Bolyai' din Cluj-Napoca) et à Timisoara (Universitatea de Vest din Timisoara).
  • Au Royaume-Uni (Université de Kingston)
  • En Suisse à Fribourg (Université de Fribourg).
  • En Slovénie à Ljubljana (Université de Ljubljana).

mise à jour le 30 janvier 2018


Université Lumière Lyon 2