agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR anthropologie, sociologie, science politique Portails : www - étudiants - personnels UFR anthropologie, sociologie, science politique

Vous êtes ici : Accueil > Sociologie > MASTERS - Sociologie > Master 1 - Sociologie > Présentation - M1 Sociologie > Présentation - M1 Sociologie

Présentation - M1 Sociologie

 

Modalité de contôle des connaissances
[XLS - 50 Ko]


1. Le M1 en sociologie c’est d’abord un état d’esprit

C’est une formation pointue et approfondie tournée vers la recherche et la réalisation d’enquêtes de terrain. Faire le M1 de Sociologie suppose un goût prononcé pour cette discipline qu'est la sociologie, pour le travail intellectuel, la curiosité et la rigueur qu’il exige, le goût de la lecture et de l’écriture, l’intérêt pour le débat et la critique, le désir d’aller sur le terrain pour rencontrer des gens, découvrir des univers, tester des hypothèses.

M1 est une formation proposée par Lyon 2 et par l’ENS de Lyon. Elle est « cohabilitée ». Cela signifie que certains cours sont assurés par des enseignants de Lyon 2 à Bron, et d’autres par des enseignants de l’ENS dans les locaux de l’Ecole, métro Debourg.
Responsable du Master Sociologie à l'ENS de Lyon : Hélène Buisson-Fenet.
helene.buissonfenet@ens-lyon.fr


2. Le M1 est la première année d’une formation qui, normalement, en comprend deux

La logique pédagogique est pensée sur deux années, le M1 étant censé préparer au M2. Concrètement, cela veut dire qu’il existe trois parcours sur deux ans, qui commencent dès le M1 et se transforment en trois masters distincts en M2 :
  • Parcours ASC : Analyse des sociétés contemporaines
  • Parcours SADL : Socio-anthropologie appliquée au développement local
  • Parcours SDO : Sociologie et développement des organisations
Parcours ASC : Il mène à la recherche et au doctorat de sociologie. Orienté vers la recherche il s’appuie sur une solide formation en pratique de la recherche sur le domaine de son choix. Ses débouchés professionnels sont les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur, du conseil et de l'expertise sociale.
Responsable : Sylvia Faure.
sylvia.faure@univ-lyon2.fr

Parcours SADL : Il vise à former des professionnels du développement local en contexte urbain, périurbain ou rural dans les domaines du social, du culturel, de l’économie sociale et solidaire, de l’environnement. Il peut aussi se poursuivre en doctorat sur ces thématiques du développement local.
Responsable : Béatrice Maurines
beatrice.maurines@univ-lyon2.fr

Parcours SDO : Il vise à former des professionnels du diagnostic et de l’intervention dans les organisations (entreprises, administrations, associations). Il est tourné vers l’apprentissage de la pratique de l’intervention et de l’expertise ou contre-expertise dans les organisations. Il peut aussi se poursuivre en doctorat sur les thématiques de l’analyse des organisations et du monde du travail.
Responsable : Magali Robelet.
magali.robelet@univ-lyon2.fr

Les deux parcours SADL et SDO, surtout en M2, font une part importante à la formation par des professionnels de terrain qui sont des intervenants extérieurs. 



3. La logique pédagogique du M1


C’est une formation intégrée, ce qui veut dire qu’il existe un tronc commun entre les trois parcours, mais qui ouvre aussi la possibilité de faire des choix à différents niveaux.

- Le tronc commun est composé de cours fondamentaux en théories sociologiques, d’enseignement de langue au premier semestre. Et aussi du suivi de séminaires thématiques (ST) de recherche et d’ateliers de lecture (AL) associés ; d’ateliers de méthodes qualitatives et quantitatives. Mais ST, AL et ateliers de méthode offrent la possibilité de faire des choix.

- Les cours pouvant être choisis : choix entre 6 ST et AL associés ; choix entre plusieurs ateliers de méthode quantitative ; choix entre plusieurs ateliers de méthodes qualitative ; choix aussi au second semestre entre plusieurs cours en dehors de la mention sociologie.

- Possibilité enfin de faire une double formation : M1 en sociologie + M1 en Humanités numériques. Voir infra paragraphe 9.



4. Brève présentation des deux semestres


Chaque semestre compte pour 30 ECTS.

Le S1 comprend :

- Des cours fondamentaux obligatoires pour tous : « Grands courants de la sociologie contemporaine » et « Approfondissements théoriques 1 ».

- Des ST et AL associés : Deux à choisir parmi une liste de six (fiches de présentation à distribuer). C’est dans l’un des deux ST qu’on entame le travail d’enquête qui sera poursuivi au S2 et, possiblement, en M2. La distinction ST principal (celui où on effectue le travail d’enquête) / ST secondaire (l’autre) s’effectue au milieu du S1 et s’applique au S2. Un détail important : ST et AL forment un couple. Ex : Si vous choisissez le ST « Nouveaux enjeux de la vie privée », vous devez nécessairement choisir l’AL qui va avec.

- Des ateliers de méthode : Un à choisir parmi une liste de trois en qualitatif et un à choisir parmi une liste de deux en quantitatif.

- Un cours de langue.

Le S2 comprend :

- Un cours « Approfondissements théoriques 2 » obligatoire pour tous.

- La poursuite du couple ST+AL principal

- La poursuite du ST secondaire

- Des ateliers de méthode : Un à choisir parmi une liste de deux en qualitatif et un à choisir parmi une liste de deux en quantitatif

- Un enseignement d’ouverture à choisir en dehors de la mention sociologie parmi une liste de six (attention : l’un des six, « Anthropologie urbaine : études de cas », doit être suivi au S1 même s’il est comptabilisé au S2).

- La possibilité de poursuivre l’AL secondaire (correspondant au ST secondaire) ou de faire un stage (voir infra paragraphe 8).

Certains de ces enseignements ont lieu à l'ENS.


5. Point sur les ST-AL


C’est le cœur de la formation en M1.
Il faut les choisir avec attention en fonction de ce que vous voulez faire sur deux années : un principal et un secondaire.

- Si vous visez le parcours SADL, il faut prendre le couple ST-AL « Socio-anthropologie du développement et de la participation » au titre de ST-AL principal.

- Si vous visez le parcours SDO, il faut prendre le couple ST-AL « A quoi sert la sociologie pour comprendre les mondes du travail ? » au titre de ST-AL principal.

- Si vous visez le parcours ASC (Analyse de sociétés contemporaines), vous avez le choix entre les quatre autres couples au titre du ST-AL principal : « Nouveaux enjeux de la vie privée » / « Socialisation, éducation et parcours biographiques » / « Socialisation et espace aux différents âges de la vie » / « Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations ». ST-AL principal et ST-AL secondaire ne sont pas soumis aux mêmes exigences de validation.
C’est dans le cadre du ST-AL principal qu’est effectué le travail de recherche sur les deux semestres avec rendu d’un dossier final en fin de S2.
Le choix ne doit pas se faire à la légère.

Les 6 ST-AL sont brièvement présentés en annexe.

6. Point sur les ateliers de méthode


Vous devez suivre un atelier de méthode qualitative + un atelier de méthode quantitative pour chaque semestre.
Un atelier de méthode quantitative est proposé au S1 et au S2 par l’ENS.
Un atelier de méthode qualitative peut être choisi au S1 et S2 à l’ENS qui offre en fait le choix entre différentes formules.  


7. Les enseignements d’ouverture


La formation en sociologie ne peut pas se couper d’une ouverture sur les autres sciences sociales. En S2, vous devez choisir un enseignement d’ouverture 
parmi une liste de plusieurs :

- « Anthropologie politique et économique » ; « Anthropologie historique des mobilités » ; « Anthropologie de la médiation » ; « Anthropologie du fait religieux » ; « Corps et représentations » : proposés par le département d’anthropologie, cours Campus Porte des Alpes (Bron). Attention : à choisir et à suivre au S1.

- « Anthropologie urbaine : étude de cas » : proposé par le master Ville et environnement urbain, cours à l’ENTPE (Ecole nationale des travaux publics de l’Etat, Vaulx en Velin, métro Laurent Bonnevay puis trolley C3). Attention : à choisir et à suivre au S1.

- « Socialisation et opinions politiques » ; « Sociologie des classes populaires » ; « Usages sociaux du droit » : proposés par le département de science politique, cours Campus Porte des Alpes (Bron).

- « Re/lire les sciences sociales » : proposé par l’ENS, cours à l’Ecole (métro Debourg).


8. Le stage au cours du S2


Au S2, vous avez la possibilité de faire un stage ou alors de suivre l’AL correspondant à votre ST secondaire. Le stage peut se faire dans des contextes professionnels divers : entreprises, administrations, associations, laboratoire de recherche, et autant que possible en rapport avec le travail de recherche effectué dans le cadre du ST principal. Sa durée est d’un mois équivalent temps plein (elle ne peut pas excéder deux mois) ; à organiser en fonction de votre emploi du temps à l’université. Il faut un accord formel avec l’organisation d’accueil. Le stage peut être rémunéré lorsque sa durée est d’au moins 44 jours (équivalent temps plein). Taux horaire de 3,6 € (2015).


9. Le double master Sociologie + Humanités numériques.


Il est possible de de faire un double master Sociologie + Humanités numériques (HN). « Humanités numériques » cela signifie exploitation de données de type numérique, tirées de l’internet. De plus en plus de sociologues ont besoin de mener des enquêtes sur internet. Le master HN représente 4 UE par semestre dont 2 sont validés par le master sociologie. De plus, au S1 et au S2 l’étudiant est dispensé d’une UE du master sociologie. Concrètement cela signifie que l’étudiant suit chaque semestre 2 EU dans le master HN dont une remplace une UE du master sociologie. Cela fait donc au total une UE en plus chaque semestre par rapport au master sociologie.


Pour vous donner une idée : un étudiant qui fait le double master Sociologie + HN fait 200 heures / semestre (contre 168 heures pour le Master Sociologie seul). C’est donc très incitatif.
Responsable : Sabine Loudcher
sabine.loudcher@univ-lyon2.fr


mise à jour le 25 juin 2019


Université Lumière Lyon 2