Mise à jour le 11 déc. 2023
60 Crédits ECTS
MASTER 2 SOCIOLOGIE / RECHERCHES EN COMMUN ET TRANSITIONS TERRITORIALES (RCT)

Résumé

Le parcours RCT est structuré autour de la compréhension, l'analyse des situations de transition correspondant aussi bien aux interfaces entre sciences et société, les formes de coopération dans la production des savoirs et des situations d'enquête En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Une question sur votre orientation, votre stage, votre insertion professionnelle ?
Contactez le Service d'orientation et stage (COSIE)

Détails

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement
BAC+4
Public ciblé
Le parcours est ouvert aux étudiant.e.s ayant validé un parcours de licence et de master 1 en sociologie ou sciences humaines et sociales (anthropologie, science politique, géographie, histoire)

Présentation

Le parcours RCT est structuré autour de la compréhension, l'analyse  des situations de transition correspondant aussi bien aux interfaces entre sciences et société, les formes de coopération dans la production des savoirs et des situations d'enquête en commun. Il propose l'acquisition des compétences et des savoirs indispensables pour penser et agir dans un monde en transition dès lors que les acteurs se trouvent confrontés à une multitude d'enjeux aussi bien écologique, agri-alimentaire que du point de vue des mobilités et de l'habiter. Il permet la mise en réflexion et en expérimentation des recherches "en commun" (collaboratives, négociées, impliquées, embarquées, participatives).
Pour se faire, ce parcours de formation déploie des dispositifs-outils méthodologiques et théoriques (diagnostic territorial, controverses, enquête collective, actions participatives citoyennes ...) permettant d'une bonne compréhension/analyse de la prise en compte des conséquences des activités sociales/humaines dans leur milieux de vie et d'envisager des modalités d'accompagnement des transitions.
Le parcours met l'accent sur le concept de "transition" qui renvoie à un changement dans les discours scientifiques, médiatiques, les politiques publiques et les comportements individuels. Un des enjeux de la formation consiste à explorer avec les étudiants la perspective de transition comme un laboratoire d'enquête pour repenser les modes d'action, de développement et de préservation des ressources locales. De plus, en mettant l'accent sur les "recherches en commun" il s'agit de prendre pour horizon pédagogique, l'attention portée à l'incertitude sur les transformations en cours et leurs sens ce qui amène à explorer d'autres cadres épistémologiques et pratiques dans la manière de prendre en compte la pluralité des savoirs. La formation propose également le recours à des méthodes visuelles (photographie, dessin, image animée) dans la manière de mener le travail de l'enquête et la documenter.
Le parcours propose à la fois des expériences en enquête collective en réponse à des commanditaires (collectivités locales et territoriales, structures de l'économie sociale et solidaire, dispositifs d'accompagnement des personnes en exil, des agences d'urbanisme,...), la participation à des journées de terrain avec des partenaires professionnels, à des journées d'étude avec des chercheurs de différentes disciplines et la réalisation d'un stage de fin d'études (5-6 mois) donnant lieu à la rédaction d'un mémoire de sociologie en master 2.
La formation est assurée à la fois par des enseignant.e.s-chercheur.e.s (UFR ASSP   et  autres laboratoires de recherche) spécialisés dans le domaine de l'environnement, des questions agri-alimentaire, de l'économie sociale et solidaire, des mobilités en exil, des mondes urbains, de l'habiter, du rapport humain/non humain, des interfaces sciences/société. Il s'appuie sur un solide réseau de partenariats institutionnels des secteur public et privé, et de professionnels praticiens (chargés de projets, consultants, responsables associatifs, chargés de mission, chef de projet), qui facilite la recherche de  stage et l'insertion professionnelle.
Le parcours offre des débouchés professionnels dans les métiers de chargé de mission, d'étude spécialisé dans les domaines du master ; les métiers du développement local et territorial (agent de développement, chef de projet, animateur), dans les métiers de médiation (sciences/environnement et société) ainsi que dans les métiers de la recherche (doctorat en sociologie et en anthropologie).

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Partenariats

En convention avec

Convention partenariale avec le Collège Européen de Cluny (co-organisation de séminaires de formation et de recherche ; réalisation de journées d'études de terrain, d'enquêtes concernant le développement durable, les phénomènes d'exclusion, l'aménagement en lien avec des pratiques eco-innovantes, la gouvernance territoriale).
Convention avec l'Agence d'Urbanisme de Lyon (journées de terrain, semaine "Politique de la ville" en collaboration avec la Métropole de Lyon et LaboCité).
Relations partenariales avec la Boutique des sciences et l'axe de "recherches collaboratives" du Centre Max Weber.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

BAC+4

Formation(s) requise(s)

Licence et Master 1 en sociologie, en anthropologie, en sciences sociales, en histoire, en géographie.

Public ciblé

Le parcours est ouvert aux étudiant.e.s ayant validé un parcours de licence et de master 1 en sociologie ou sciences humaines et sociales (anthropologie, science politique, géographie, histoire), avec des enseignements spécialisés en sociologie des transitions dans l'un des domaines du parcours (écologique, alimentaire, de l'habiter, des migrations, sciences/société, humain/non humain). Il s'adresse aux étudiant.e.s ayant une expérience de l'enquête de terrain et du traitement des données. Il est demandé aux postulant.e.s de rédiger un projet  professionnel ou de recherche  correspondant à l'une des thématiques de ce parcours.

Modalités de candidature

Les candidatures sont à déposer sur la plateforme eCandidat selon le calendrier de candidature

  • pour les étudiant.es non inscrit.es à l'Université Lumière Lyon 2
  • pour les étudiant.es inscrit.es à l'Université Lumière Lyon 2
  • pour les candidat.es de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse (dossier de "Demande d'accès" via eCandidat)
  • pour les étudiant.es non européen.nes qui résident en France ou dans un pays non équipé de Campus France (dossier de "Demande d'accès" via eCandidat)

Pour les étudiant.es non européen.nes qui résident dans un pays équipé de Campus France : la procédure CEF/Campus France est en ligne sur le site Campus France de votre pays

Modalités de candidature spécifiques

Des personnes ayant plus de 5 ans d'expérience professionnelle et bac +3.
La candidature doit être en lien avec l'évolution d'une carrière professionnelle et/ou un projet de reconversion dans les domaines concernés par ce parcours.
Des capacités d'analyse et de rédaction sont attendues ainsi que l'intérêt pour les recherches en sociologie et en anthropologie et la réalisation d'un travail d'enquête de terrain.

Programme

Le parcours s'inscrit dans une progressivité entre la première et deuxième année de master. Il se déploie en deux semestres :
Le premier semestre (de septembre à janvier) est concerné par une pluralité des modules d'enseignements portant sur des apports conceptuels et théoriques aussi bien sur les "recherches en commun" que sur la déclinaison des "domaines de transitions". Ce semestre s'appuie également sur la mise en œuvre des dispositifs méthodologiques (diagnostic territorial, enquête collective, espace de controverses) permettant d' "éprouver" les enjeux de la démarche et posture sociologiques. Les thématiques de l'environnement, agri-alimentaire, de l'habiter, des migrations/mobilités sont abordées dans des modules spécifiques qui s'articulent les uns aux autres.
Des modules pour apprendre à "enquêter dans des milieux en transition" (méthodologie de projet, pratiques d'évaluation des politiques publiques et des organisations) et, à comprendre les enjeux juridiques et administratifs des transitions territoriales sont proposés en collaboration avec des intervenants professionnels.
Le premier semestre met en place une enquête collective à partir d'une commande (analyse de de la commande, l'élaboration d'un dispositif d'enquête, conduite et réalisation des observations, des entretiens, de recherche documentaire et archivistique, analyse des données qualitatives et quantitative, cartographies, cartes sensibles, rédaction d'un document intermédiaire et d'un dossier final faisant l'objet d'une restitution publique auprès des acteurs concernés et d'une valorisation des résultats).
Ce semestre est également consacré à l'accompagnement des étudiant.e.s dans l'élaboration de leur projet professionnel et dans la recherche de stage.
Le second semestre est consacré à l'expérience de stage puisque les étudiant.e.s sont en stage de février à juillet dans des organismes (publics/privés) permettant d'étudier et d'analyser des situations et des actions autour de problématiques des transitions.
Les étudiant.e.s sont accompagné.e.s par un référent de stage et pour la direction de leur mémoire par l'un.e des membres de l'équipe pédagogique du parcours. Au cours de cette période de stage, les étudiant.e.s suivent des enseignements au sein de l'UFR ASSP trois jours par mois, correspondant à des apports en méthodologie, en accompagnement du mémoire et en travail rédactionnel. Une forte attention est portée aux expérimentations et innovations méthodologiques pour rendre compte de manière créative des expériences de recherche et d'enquête (recours à des outils visuels, focus groupe, rédactions dans des formats multiples, recours au numérique, ethnographie virtuelle, data mining, posters, affiches,...).
      • Atelier Recherches en commun (TD)
      • Introduction à la sociologie des organisations (TD)
      • Savoirs participatifs (TD)
      • Accueillir les mobilités : Migrations et solidarités (TD)
      • Habiter la transition (TD)
      • Se nourrir et gouverner les territoires alimentaires (TD)
      • Se relier aux milieux (TD)
      • Atelier méthodologie sociologique (TD)
      • Méthodes de recherche en sciences sociales (TD)
      • Méthodologie de projet (TD)
      • Pratiques d'évaluation (politiques publiques, organisations) (TD)
      • Anglais spécialisé (TD)
      • Animation et outil coopératif (TD)
      • Enjeux juridiques et administratifs des transitions territ (TD)
      • Gestion (TD)
      • Préparation au stage (SCUIO) (TD)
      • Atelier méthodologique et accompagnement du stage (TD)
      • Insertion professionnelle : participation séminaires, colloq (TD)
      • Insertion professionnelle : participation séminaires, colloq (TD)
      • TD d'approfondissement sociologique (TD)
      • TD d'écriture, de création et de valorisation de la recherch (TD)
      • Mémoire (TD)
      • Accompagnement et suivi de mémoire (TD)
      • Stage (Stage)

Possibilité de stage à l'étranger avec accord du responsable de formation et du responsable du  mémoire.

Temps plein

Les étudiants en FC sont présents un jour par semaine sur le premier semestre et puis, un jour par mois pour le second (de février à juin).

Présentiel

Cours uniquement en présentiel mettant l'accent sur le travail en groupe et en sous-groupes dans différentes UE.
Pas d'hybridation.

Partiellement à distance

L'enseignement à distance est uniquement à prévoir selon le contexte sanitaire via l'application TEAMS et le recours au MOODLE et la plateforme de cours activée pour chaque promotion.

Il peut éventuellement être utilisé au semestre 4 pour les sessions de regroupement pour les étudiants ayant un stage à l'étranger ou étant loin de la région AURA. L'étudiant doit d'abord valider ce projet avec le responsable de formation et son référent mémoire.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac+5

Niveau de sortie

Master

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Compétences permettant une posture réflexive, d'élaboration de diagnostic territorial, d'analyse des politiques publiques, des actions de développement durable et des transitions.
Compétences dans la mise en œuvre des recherches collaboratives, participatives, impliquées.
Compétences dans l'analyse des dimensions administratives, juridiques, institutionnelles.
Compétences d'accompagnement des projets de développement territorial et de transition.
Compétences de travail collectif, d'écriture, de rédaction et de restitution (compte-rendu, présentation orale et écrite animée par des nouveaux supports numériques et graphiques en lien avec des méthodes visuelles).

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Le parcours propose des débouchés professionnels dans:
  • les métiers de développement (durable) en collectivités territoriales,
  • les métiers de chargé.e de mission, d'études dans les domaines de transitions,
  • les métiers de chargé.e de projets et d'études (urbain, environnement, agri-alimentaire, économie sociale et solidaire, migrations, habitat).
  • les métiers de conseille.r.e en développement et en action territoriale.
  • les métiers de chargé.e de recherche en projets en lien avec les transitions territoriales.
  • les métiers de médiation sciences et société (Boutique des sciences, fablab, living lab, tiers lieux, ...), mais aussi dans les métiers de la coordination interassociative.
  • les métiers de la recherche (doctorat, appel à projets, ...).

Inscriptions

Coût de la formation

Le montant d’inscription à l’Université Lumière Lyon 2 est composé des droits d’inscription nationaux, plus la contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC). Plus d'informations sur cette page.

Formation continue
Tarifs & modalités
Pour tout renseignement sur les modalités de prise en charge et sur les tarifs spécifiques,
contactez le Service de la Formation Continue : Formulaire de contact
Bâtiment GAIA 2ème étage – 86 rue Pasteur, 69007 LYON